ACTUALITES

Ce qu’on a de meilleur aux Éditions de la Saillante

FaceSam. À ceux et celles pour qui c’est le premier matin : les amours on laisse de côté le réveil stressé. Ce n’est pas la peine de se violenter, ce n’est pas la peine de se botter le cul, on ne se fait pas tomber du lit, on y va gentiment, avec soi, avec son corps, on laisse les rêves repartir tranquillement, à leur rythme… Allez-y… Laissez-les s’en aller… Sans les effrayer… Voilà… Et maintenant on s’étire, on s’étire avec douceur. On embrasse celle ou celui qui est allongé à côté de soi. Et on se lève… Voilà… Si vous n’avez encore rien dit, commencez votre journée par un « je t’aime ». À soi à l’autre à cette nouvelle journée qui commence. Faites de ces mots vos premières paroles… Allez… Dites-le… « Je t’aime »… Voilà… C’est simple, c’est tout simple, et ça change tout. « Je t’aime ». Encore. « Je t’aime ». Voilà… Les amours vous avez encore le temps d’enfiler deux trois fringues, couvrez-vous bien dehors ça pique, et sortez, remplissez-vous de ces minutes de beauté gratuite. Musique. Une pensée pour notre ami Dimitri qui est toujours dans le coma. Flics ou promoteurs ses agresseurs l’ont laissé sur le bord de la route, sans connaissance, sous l’orage. Les amours
malgré la violence et les intimidations nous répétons que nous n’abandonnerons pas la forêt, nous répétons que nous n’abandonnerons pas nos fermes, nous répétons que nous n’abandonnerons pas nos maisons, ni nos terrains, ni nos jardins, ni nos squats. Nous répétons que face aux prédateurs se cultivent ici les seules richesses qui vaillent : le partage et l’entraide.

Le Labo permanent d’écriture
Une proposition de Mushotoku-Warai et Sans-Aveu / La Saillante dans le cadre du Théâtre des communs (7, 13, 14, 20, 21, 27, 28 mai. 3, 4, 10, 11, 17, 18 juin.)

La Revue Théâtre / Public N°224 vient d’arriver http://www.editionstheatrales.fr/livres/theatre-public-n-224-theatre-et-pouvoir-1362.html

tp224_couv-def2-230x300Nouveau numéro de cette belle revue, un dossier coordonné par Olivier Neveux ayant pour titre Présences du pouvoir – un texte de ma part comme contribution parmi de nombreux et nombreuses personnes de talent, ça s’intitule Maintien du désordre. Avec Jean-Pierre Vincent, Olivier Neveux, Marion Aubert, Nathanaël Harcq, Lorraine Wiss, Samaël Steiner, Elise Garraud, Maxime Kurvers, Alban Dussin, Ludovic Pouzerate, Jean-François Marguerin, Guy Alloucherie, Marie-Ange Rauch, Marine Bachelot Nguyen, Océanerosemarie, Léonor Delaunay, Lazare, Marie Payen, Leila Adham, Christophe Galent, Myriam Marzouki, Julien Gaillard, Bernard Sobel, Bruno Bayen, Chloé Lavalette, Joëlle Zask.

Ce qu’on a de meilleur
13 et 14 juillet – Rencontres de La Saillante 63840 Saillant

flyer_cequonademeilleur_webTexte et mise en scène : Ludovic Pouzerate.
Avec : Mélina Bomal, Stéphane Brouleaux, Antoine Brugière, Frédéric Fachena, Elsa Hourcade, Etienne Parc,
Bryan Polach.
Scénographie : Ludovic Pouzerate et Laurent Vergnaud.
Création lumière : Laurent Vergnaud.
Création sonore : Didier Leglise.
Assistante mise en scène : Karine Sahler.
Production et diffusion : Dantès Pigeard.
Production Mushotoku-Warai Association.
Coproduction Collectif 12, fabrique d’art et de culture, Mantes-la-Jolie.
Avec le soutient de La Maison des Métallos et du théâtre Paris-Villette.

Éléphants

flyer_elephants_WEB7 8 9 10 mars à 21H
La Loge, 77 Rue de Charonne, 75011 Paris
Venir à La Loge

D’après Le Discours de la servitude volontaire d’Étienne de la Boétie.
Traduction en français actuel Ludovic Pouzerate.
Avec Ludovic Pouzerate et BESOIN DEAD.
Régie Arthur de Bary
Complicité artistique Étienne Parc et Karine Sahler.
Administration de production Dantés Pigeard. Production : Mushotoku-Warai.
Avec le soutien du Collectif 12 Fabrique d’art et de Culture Mantes la jolie, de -feu- Confluences, et de la Saillante (63).