ACCUEIL


Mushotoku est un terme signifiant « sans calcul ni esprit de profit ».

C’est dans notre pratique une invitation à ne pas se faire happer par les motivations d’argent et de reconnaissance sociale. Une invitation à rester au plus proche de notre première nécessité : montrer un cœur à nu, créer un art brut et sans artifice à partir de ce qui traverse notre présent intime et politique.

Warai signifie « Rire ».

Mushotoku-Warai est le nom de la compagnie de Ludovic Pouzerate.

Mushotoku-Warai est la continuité du groupe Krivitch, compagnie active de 2006 à 2014.


Ludovic Pouzerate
Il se forme comme acteur aux Ateliers du Sapajou dirigés par Annie Noël Reggiani, puis avec Gennadi Bogdanov du GITIS et Zygmunt Molik du Théâtre Laboratoire de J.Grotowski. Jusqu’en 2007 il écrit tout en travaillant comme acteur avec Arnaud Meunier, Christine Letailleur, Françoise Lepoix ou plus récemment Nicolas Kerszenbaum. Sa première pièce, La chaîne, est éditée en 2002. À partir de 2007 il se consacre en priorité à l’écriture et à la mise en scène de ses textes : Moi-Je / Wouf-Wouf ! à Mains d’œuvres à Saint-Ouen (2007), Grands Espaces Mains d’œuvres (2008), La chaîne Mains d’œuvres (2010), Brûle ! Théâtre Gérard Philippe CDN de Saint Denis (2011), Grandir Nouveau Théâtre de Montreuil CDN (2013), Ce qu’on a de meilleur Collectif 12 Mantes la Jolie (2017), Éléphants d’après le Discours de la servitude volontaire d’Étienne de La Boétie à la Maison des métallos (2018). Plusieurs de ses textes sont édités en livres ou en revues.